De l’argent et des PLANCHES qui dansent

Classé dans : Annonces, PLANCHES | 2

Retour sur notre deuxième campagne de financement

Les objectifs de cette campagne étaient de recréer du lien avec notre lectorat, d’augmenter notre nombre d’abonné.e.s, d’en profiter pour gagner en visibilité, et puis, évidemment, d’obtenir du financement.

Ces objectifs ont été atteint ! Cela vous surprendra peut-être, car l’objectif financier était placé à 20 000$, et nous avons réussi à atteindre 6 616,43$, soit 33% de l’objectif final, dont 1750$ en dons, plus 290$ généré par des ventes d’objets offerts par nos auteurs !

Nous avions placé la barre haute pour inspirer les généreux, car chaque dollars compte, et plus on en a, plus on a les moyens de faire mieux.

Donc le résultat de cette campagne, même si elle n’atteint qu’un tiers de son objectif, est nettement positif !

VisuelBANNIERE_Remierciement_Campagne2016

Plu$ de $ou$ !

Au cours du mois de juillet, nous avons eu les réponses à deux demandes de subventions envoyées cet hiver. Ô joie ! Nous avons reçu 5 000$ de la part du Conseil des arts de Montréal (CAM) et 5 000$ de la part du Conseil des arts du Canada (CAC) ! Maintenant, avec le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), le trio des Conseils en entier fait partie de nos joyeux subventionneurs. Nous sommes fort heureux car il s’agit là d’une marque de confiance envers notre organisation à but non lucratif (OBNL) ainsi qu’une reconnaissance sur la qualité de notre travail, d’un point de vue éditorial, promotionnel et organisationnel.

CAM_60ansMTL_ConseilArtsCanada

Le numéro 08, plus grand, plus beau, plus fort !

Oooooh oui. On vous le confirme, le prochain numéro aura 108 pages au lieu de 72 ! Il sortira en septembre, avec un nouveau look et des pages de présentation avant chaque histoire, qui en disent un peu plus sur le parcours de chaque auteur.e et sur le contexte de création de leur récit. Dès ce numéro 08, l’accent sera donc mis sur les auteur.e.s et leurs récits et, vous aurez également toujours le plaisir de lire des entretiens, reportages et chroniques !

Plus de pages, c’est l’fun mais c’est aussi plus cher. Avec un distributeur et un diffuseur, on rentre dans une machine qui réduit notre marge de profit à 42% sur les ventes en librairies. Avec nos coûts de production augmentés, nous ne faisions donc plus aucun profit sur ces ventes ! Alors, on a fait le choix économique de changer d’imprimeur. Désormais, la revue est imprimée dans le Doubs (pour que ce soit plus doux, rouuuh), en France, chez IME by Estimprim (oui, les Français pensent que c’est classe, les noms anglophones…). Mais rassurez-vous, le papier est toujours certifié PEFC, l’équivalent de notre FSC (ça veut dire que les forêts sont gérées durablement au lieu de faire des grosses coupes à blanc et tout ce que ça engendre).

Madame la directrice adjointe !

Elle s’appelle Julia, et elle est formidable. C’est elle qui est désormais la directrice adjointe de PLANCHES et qui en autres travaillera sur des stratégies de marketing et de communication pour développer notre lectorat et assurer la visibilité de l’organisme au Québec particulièrement, mais aussi au Canada. Julia fait aussi de la bande dessinée, ci-dessous son autoportrait.

Elle travaillera notamment avec Aurélia, notre stagiaire rebelle et désormais indispensable qui prolonge son stage d’encore 6 mois, parce que ça a l’air que c’est l’fun de travailler avec nous autres. Aurélia est notre coordonnatrice de production, notre adjointe administrative et s’occupe également de la communication. Elle fait donc à la fois partie de notre équipe éditoriale et de notre équipe exécutive.

Dessin : Julia
Dessin : Julia

La conquête du marché francophone se poursuit !

En effet, on passe la deuxième vitesse cet automne. Puisque Julia et Aurélia s’occupent du Québec et Martin, Charlotte et Aurélia (encore !) continuent de s’occuper de la production de la revue, Sandra peut désormais partir librement conquérir la francophonie en Europe. De septembre à novembre 2016, elle enchainera les festivals afin de vendre des numéros et des abonnements, et ainsi commencer à faire connaître la revue et les auteur.e.s québécois.e.s aux fans de bande dessinée qui arpentent les allées de ces événements. L’objectif ici étant de créer une demande auprès d’un premier public d’amateurs, pour ensuite intégrer les rayons des librairies européennes.

Voici la liste des festivals durant lesquels PLANCHES aura une table de vente (d’autres sont encore à confirmer) :

Évidemment, Sandra en profitera pour aller rencontrer notre nouvel imprimeur à Autechaux, quelques libraires, et bien sûr, faire de nouveaux contacts afin de voir se profiler des partenariats. La représentation de PLANCHES en Europe ne peut se faire que de cette manière : en étant présent, en discutant avec les différents intervenants du milieu sur place, en saisissant des opportunités, et surtout, en étant en contact direct avec le lectorat potentiel afin d’adapter en permanence notre stratégie.

Dessin : Julie Delporte

 

Pour conclure, chères lectrices et lecteurs, nous espérons, avec bonheur, que vous nous suivrez dans cette nouvelle grande aventure ! Et un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé à notre campagne de financement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rédaction
Suivre Rédaction:

PLANCHES est un organisme à but non lucratif dont la mission est de faire la promotion des auteurs de bande dessinée québécoise.

Rédaction
Articles récents de

2 Responses

  1. super heureux d’avoir pu rencontrer sandra a bruxelles. bon courage pour le reste du festival

Laissez un commentaire